[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] []
[]
[]
[]

                           Corrida de rejón


















Vestige des jeux taurins de la Cour d’Espagne, elle utilise diverses lances d’acier (les rejones), et des banderilles.


Le rejoneador (torero à cheval), du haut de sa monture est à l’abri des cornes du taureau. Le cheval est à leur portée. Il sera souvent blessé, et mourra, presque toujours éventré, répandant ses entrailles sur le sable de l’arène.


Comme pour la corrida à pied, la corrida de  rejón se déroule en 3 tercios


1er tercio, le rejoneador plante des farpas dans la chair du taureau (sortes de banderilles qui mesurent plus de 1m 60).


2eme tercio, il plante des banderilles identiques à celles utilisées dans la corrida à pied, dans la chair du taureau.


3eme tercio, tercio de la mort, le rejoneador tue le taureau avec le rejón.


La lame du rejón, longue de 60cm, est logée dans un bâton creux dont elle se sépare pour se

planter dans le thorax du taureau, ouvrant une blessure profonde et occasionnant une hémorragie interne.





En se dissociant de son étui, la lame libèrera un éventail de rubans.