[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] []
[]
[]

Suite : Châteaurenard

Arles 2004


Les novillades






Les débuts du jeune matador, s'exerceront dans l'arène au cours d'une novillade non piquée.  

Ils marqueront aussi la fin de son apprentissage dans l'école taurine, où on lui aura appris comment planter des banderilles, comment torturer l'erales, taureau de 2 à 3 ans.


La différence entre la novillade et la corrida, outre le jeune âge du taureau, est qu'il n'y a pas de picador.

Au cours de ces novillades seront évaluées ses capacités.


Quand il sera jugé capable, après avoir torée au minimum dans 20 novillades non piquées, il pourra exercer sur le novillo, taureau de 3 à 4 ans, son art de torturer et de tuer dans une novillade piquée c'est-à-dire avec le picador.


Lorsqu'il se sera bien fait la main et qu'il aura acquis l'expérience, il toréera des avec des taureaux de plus de 4 ans en passant " l'alternative " qui consiste à entrer dans l'arène au 3ème tertio, le tertio de la mort, et a être consacré matador en recevant de son " parrain ", un matador plus âgé, l'épée et la muleta. Le parrain lui cèdera alors la place. Ce baptême de sang marquera ses débuts officiels de matador.


Toutes les photos sont de Jérôme Lescure.