[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[dernieres_heures_de_Maggie_au_zoo]
[dernieres_humiliations_pour_Maggie]
[Maggie_va_ecrire_Anchorage_au_passe]
[Maggie_vole_vers_la_liberte]
[air_force_operation_Maggie]
[Maggie_photos_preparatifs_pour_le_depart]
[]
[Photos_Maggie_quitte_enfin_Anchorage]
[]
[]

Plan de vol

pour  Maggie

Maggie vole vers la liberté !

Des friandises pour le voyage...

Tout est paré pour le décollage

Embarquement de Maggie -2-

Embarquement de Maggie -1-

En route vers la piste de décollage

C’est le 1er novembre 2007, à 7h34, heure locale, que l’avion-cargo C-17 a soulevé Maggie dans le ciel, l’emportant enfin vers une promesse de jours meilleurs, en Californie, au sanctuaire Paws.


Pendant le décollage, Maggie a barri à deux reprises, "presque comme pour dire au revoir", a indiqué le capitaine Jeter.

Les soigneurs, un béhavioriste (spécialiste du comportement) et au moins un vétérinaire voyagent avec elle jusqu'à la Californie où les membres du personnel de PAWS et un contingent des journalistes l’attendront pour lui souhaiter la bienvenue.


PAWS recueille les animaux des cirques ou des zoos devenus trop vieux pour être encore exploités. Paws leur offre un sanctuaire jusqu'à leur mort.


Son arrivée en Californie, dans un avion militaire spécialement affrété, marque l'aboutissement d'un long processus, rendu possible par un don de 750.000 dollars de l'animateur de télévision à la retraite Bob Barker, ami réputé des animaux, peut-on lire sur le site Internet de PAWS.

Maggie vient, comme chaque jour, chercher sa friandise dans la caisse de transport

Mais cette fois, elle ne peut plus ressortir, une barre de fer entrave l'ouverture.

Quelque chose s'est passé

Sa vie va changer

Le moment du départ est arrivé !

Mi octobre, le zoo d'Alaska a réceptionné une caisse en acier fabriquée spécialement pour Maggie, à l’occasion de son voyage vers le sanctuaire des éléphants (PAWS) en Californie.


La caisse a été installée à l’intérieur du zoo, là où séjourne Maggie.

Les fonctionnaires du zoo espèrent qu'elle s’accoutumera rapidement à cette caisse ce qui facilitera son départ lorsque le moment sera venu et qu’il faudra qu’elle y pénètre pour toute la durée du voyage. "On l’encourage à entrer régulièrement pour la familiariser et lorsqu’elle le fait, on la récompense avec des  friandises."


Le 27 octobre, nous apprenons que c’est l'Armée de l'Air des États-Unis qui transportera Maggie en Californie la semaine suivante. Les fonctionnaires de la base aérienne d'Elmendorf ont donc officiellement mission de transporter l'éléphante au Sanctuaire des éléphants (PAWS). 


Maggie devrait quitter Anchorage jeudi 1er Novembre à bord du C-17 l’avion-cargo qui atterrira sur la base aérienne de Travis Air Force. Le sanctuaire PAWS est près de Sacramento qui est situé à environ 100km de Travis.


Le sanctuaire PAWS s’est tourné vers l'Armée de l'Air pour effectuer le transport de Maggie parce qu'aucune option de transport commercial ne correspondait à leur attente. Maggie voyagera dans la caisse conçue pour elle. Les gardes du zoo dAnchorage ont passé plusieurs jours à entraîner l’éléphante pour qu’elle se familiarise avec cette caisse dans laquelle elle sera enfermée pendant toute la durée du vol. Ses soigneurs et des vétérinaires seront à ses côtés.


Le sanctuaire PAWS remboursera l'Armée de l'Air selon les tarifs des vols commerciaux réguliers, environ 200.000$. 



                       Vidéo                                             Vidéo                                            Vidéo                                    Vidéo

           Dernières heures au zoo                     Ultimes humiliations                    Ecrire "Anchorage" au passé                Le départ

Jeudi 13 septembre 2007, 4:45 P.M.


Contact : Pat Lampi, directeur exécutif


Zoo d'Alaska


Téléphone : 346-2133


COMMUNIQUÉ DE PRESSE



Le zoo de l'Alaska choisit le nouvel habitat pour Maggie et travaillera pour déplacer Maggie avant l'hiver



Anchorage, AK - le conseil d'administration du zoo de l'Alaska dans une décision unanime a choisi la société de protection des animaux (PAWS) de San Andreas, Californie, comme nouvel habitat pour Maggie, éléphant africain du zoo de l'Alaska. La décision préliminaire sera menée à bonne fin après une visite auprès de la société de protection des animaux PAWS, par des fonctionnaires du Zoo et qu’un accord mutuellement acceptable sera conclu entre les deux équipes.


Nous prévoyons qu’un accord peut être atteint dans un délai de deux semaines et poursuivrons l'effort de déplacer Maggie avant l'hiver. L'offre de 100.000$ par un donateur anonyme ne fera pas partie de l'accord.


L’organisation PAWS comprend, avec ARK2000, des installations de 2.300 acres avec 75 acres consacrées à ses éléphants africains. PAWS fournit un personnel formé pour présenter et intégrer de nouveaux éléphants dans leur groupe. Maggie rejoindra quatre autres éléphants africains présents au sanctuaire. Les services comprennent des soins vétérinaires 24 heures sur 24, une grange de 20,00m2 équipée d'un jacuzzi pour les Africains. PAWS est expérimentée en transport d'éléphants et a intégré avec succès six éléphants ces trois dernières années.


Dick Thwaites, président du conseil, dit que ça a pris du temps, que le processus est complexe et que le conseil croit, qu'il faut choisir PAWS comme nouvel habitat de Maggie, ils ont choisi les meilleurs services pour elle. PAWS pourra fournir à Maggie la compagnie des éléphants africains dans un service bien équipé avec un grand espace de déplacement. »


Le fondateur de PAWS, Pat Derby, annonce que les « directeurs et personnel de PAWS sont heureux de prendre connaissance de la décision du zoo d'Alaska. Maggie sera bienvenue dans notre groupe d'éléphants africains dont l’âge s’étend de 25 à 40 années, et nous commencerons des préparations immédiatement pour sa relocalisation à son arrivée, et sa socialisation par le membre du personnel qui sera attaché à l'éléphant. »


Route de 4731 O' Malley, FAX 346-2133 d'Anchorage Alaska 99507 (907) : (907) 346-2673


Avec un accord dans les travaux, le personnel du zoo continuera à se concentrer sur des préparations de relocalisation :


Maggie a été examiné par un vétérinaire de l’extérieur au début de la semaine. Elle est en bonne santé, elle continue à guérir et a été reconnue apte à voyager.


Le zoo d'Alaska poursuivra les soins de Maggie qui continuera à utiliser son tapis roulant jusqu'à ce que la caisse de déplacement arrive.


PAWS et le personnel du zoo d'Alaska travailleront ensemble pour coordonner la logistique de relocalisation à terre et le transport aérien, l'équipe habilitée au transport des animaux, les vétérinaires et le personnel exigés pour ce voyage.


En attendant, nous continuerons à fournir à Maggie le de plus haut niveau du soin possible et à encourager chacun à l'apprécier et apprécier.


Route de 4731 O' Malley, FAX 346-2133 d'Anchorage Alaska 99507 (907) : (907) 346-2673

Les deux chutes de Maggie incitèrent les défenseurs des animaux à renouveler leurs appels en faveur de son transfert vers un Etat situé plus au sud.


"J'espère vraiment que c'est une piqûre de rappel pour l'équipe du zoo", a déclaré le biologiste Paul Joslin, qui est également vice-président des Amis de Maggie.


L'association pour la défense des droits des animaux, PETA, a adressé une pétition au Secrétariat américain à l'Agriculture pour qu'il enquête sur les conditions de vie de Maggie.

"Si les responsables du zoo se soucient d'elle, tout ce qu'ils ont à faire c'est de la laisser aller dans une réserve où elle pourra vivre tranquillement au milieu d'autres éléphants", a estimé Debbie Leahy de PETA."

(PETA offre de verser 10 000$ pour le déplacement de Maggie.)


Le conseil d'administration du zoo finit par donner son accord.


Au début de l’été, Ed Stewart, co-Fondateur avec Pat Derby, du Sanctuaire des Eléphants PAWS, se rendit au Zoo d’Anchorage pour voir Maggie. Il resta ensuite en contact avec le zoo d'Anchorage, et il était presque certain que Maggie leur serait confié. Le voyage de Maggie serait à leurs frais et coûterait environ 100 000$, tout compris, le vol vers Sacramento, la caisse sur mesure et le trajet en camion vétérinaire jusqu'au Sanctuaire.


Pat Derby et Ed Stewart n'attendaient plus que le feu vert du zoo.


A la mi-Juillet, il y eut un revirement de situation. Il semblait qu’au zoo, personne ne voulait décider du départ de Maggie rapidement. Les employés du zoo laissaient entendre qu'elle pourrait bien passer un autre hiver à Anchorage... Il y aurait même eu des supputations concernant l'opportunité d'envisager une grossesse pour Maggie..."pour son bien"… Tous ces gens-là étaient devenus fous !


Dans l'état de santé où elle était, il aurait été moins cruel de lui administrer un poison! Elle avait déjà du mal à supporter son propre poids, par deux fois, il avait fallu avoir recours aux pompiers avec du matériel lourd, et de nombreuses heures, pour la soulever


Aux USA, Les Amis de Maggie envisagent alors de recourir aux services vétérinaires d'état pour faire accélérer les choses. Les rumeurs disent que le zoo est un zoo privé, au bord d'une route et sans agrément officiel...


Enfin, le zoo annonça qu'aucune décision ne serait prise avant le 8 août. En tenant compte des préparatifs pour son transport, il s’avérait que le temps serait trop court pour qu’elle puisse quitter l’Alaska avant le prochain hiver. L’inquiétude gagnait, l’état de santé de Maggie donnait à penser qu’elle supporterait difficilement un autre hiver rigoureux. 


Fin Juillet, PAWS, s'engagea à régler les frais de son transfert vers le Sanctuaire en proposant 150 000$,


Début Septembre, le directeur du zoo, Mr Lampi décida qu'un autre lieu, EARS, situé en Floride, conviendrait mieux à Maggie que PAWS choisi, pour sa qualité de soins, par les groupes qui soutiennent Maggie.

EARS, désigné par Mr Lampi, fut refusé par l'ensemble des associations de protection animale qui suivaient Maggie. Motif invoqué : la maltraitance que le personnel exerce sur les éléphants car le "ankus", longue pique qui sert à dresser les éléphants dans les cirques, y est utilisé continuellement, s’ajoute aussi le mauvais bilan financier de cette association. Si Maggie y est envoyée et qu’elle a besoin de soins, comment feraient-ils?


Le sanctuaire de Paws en Californie attendait  sa venue, avant l'été, mais l’été se termina et Maggie demeurait au zoo...


13 septembre, se répandit la nouvelle qu’un bienfaiteur anonyme offrait de donner au zoo 100.000$ lorsque Maggie aurait été déplacée au sanctuaire PAWS. Dans le même temps arrive l’information que les dirigeants du zoo d'Anchorage se sont réunis la veille pour discuter à nouveau du projet "Maggie".


Par ailleurs, la somme de 750.000$ offerte par Bob Barker, n’est pas destinée au zoo. Son offre généreuse comprend le coût du transfert de Maggie au sanctuaire PAWS, et la couverture de ses besoins sa vie durant.


Enfin, dans la soirée, est diffusé ce communiqué de presse du Conseil d'Administration du Zoo d'Anchorage et de  Pat Lampi, le Directeur :

Les dernières journées de Maggie au zoo d'Anchorage, en Alaska