[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [Maggie_commence_sa_premiere_promenade]
[]
[video_Maggie_dans_la_nature]
[video_le_premier_arbre_de_Maggie]
[Maggie_dans_son_enclos_aux_Paws]
[trompe_amicale_de_l_autre_cote]
[la_premiere_grande_ballade_de_Maggie]
[l_ascension_est_difficile_pour_Maggie]
[Maggie_au_sommet]
[Maggie_decouvre_d_autres_saveurs]
[Maggie_explore_la_nature]
[un_arbuste_tente_Maggie]
[Maggie_emporte_l_arbuste_avec_elle]
[gros_plan_sur_Maggie]
[le_temps_s_arrete_pour_Maggie]
[Maggie_pensive]
[]
[Les_longs_cils_de_Maggie]
[video_Maggie_rejoint_son_groupe]
[Maggie_au_bord_du_lac]
[Maggie_et_l_elephante_71]
[Maggie_avec_les_autres_elephantes]
[]
[]
[]
[]

Toutes les photos ont été prises par Janice Clark  pour  PAWS

Maggie (à gauche) s'est familiarisée avec 71 (au milieu),

Mara, Rubis et Lulu.

 Maggie et 71

Maggie se promène au bord du lac

Vidéo

Maggie rejoint les autres éléphants

Vidéo



Maggie et la dernière étape vers la liberté





Le 13 février 2008, à environ 14h 30, Maggie a rejoint 71, Mara,Rubis et Lulu dans le

grand habitat. Tout s’est très bien passé comme le montrent les photos et la vidéo.

Maggie a aimé l'expérience et elle a bénéficié d’un temps merveilleux. 

 



19 Février 2008,


Après deux jours très réussis dehors avec 71, Mara, Lulu et Rubis, la routine quotidienne de Maggie inclura au moins deux heures dans l'habitat avec les autres, nous surveillons toujours étroitement l'activité. Nous augmenterons graduellement la longueur du temps qu’ils passeront ensemble, jusqu'à ce que Maggie reste régulièrement dans le grand habitat avec ses amis éléphants, et qu’il n'y ait plus aucune nécessité de la surveiller particulièrement.


Une telle prudence peut sembler superflue, mais nous préférons être du côté de l'attention. 71 et sa troupe peuvent être bruyants, et nous ne voulons pas que Maggie devienne impatiente quand elle est dehors avec eux. La distraction détournera le jeu approximatif et empêchera des incidents espiègles jusqu'à ce que Maggie soit définitivement dans le groupe. Jusqu'ici, elle exsude la confiance en soi toutes les fois qu'elle est dehors avec eux.



*Traduction d'après les récits en anglais publiés sur le site PAWS.

Je vous invite à traduire par vous-mêmes ces textes, mon anglais est approximatif et n'a d'autre prétention

que de rendre service aux personnes qui ne pourraient pas lire les notes de Pat Derby dans la langue d'origine.

Le premier arbre de Maggie

Vidéo

Maggie dans la nature californienne

Vidéo

Des nouvelles de Maggie sur le site de PAWS :




Le 30 Janvier 2008,


Maggie est devenue plus forte




Le mois de janvier a été l'un des mois les plus pluvieux dans l'histoire du comté de Calaveras, et la pluie donne aux éléphants  des occasions incroyables de faire des sottises et de manifester dans un barrissement rauque leur plaisir de jouer dans la boue.


71 et Mara, les plus anciens résidants n’ignorent plus rien des collines boueuses et glissantes qui font office de toboggans. Ils ont fait une démonstration de leur supériorité en la matière, aux débutantes, Rubis et Lulu. Lulu, la plus petite et la plus agile des quatre, a rapidement maîtrisé la technique d'écarter les deux jambes arrière et la façon de glisser en bas des collines raides, tandis que Rubis, plus réservée, a créé son propre style.


Le parcours des éléphants a changé, 71, Mara et Lulu vont plus loin sur la colline pour trouver des chênes et frotter  leurs membres sur eux. Dans la mesure où nous avions le souci de la santé de Maggie, et comme nous ne savions pas si elle avait les possibilités physiques pour aborder les difficultés de l’escalade, nous avons maintenu la porte fermée dans cette partie de l'habitat, empêchant l'accès au terrain très raide. Après quelques jours, Maggie a exprimé son mécontentement avec le soufflet de l'outrage pendant que chacun se déplaçait hors de sa vue, la laissant seule en bas. Nous avons compris que Maggie ne tolère pas d’être séparée du groupe, alors nous avons ouvert la porte supérieure et avons passé la journée dehors avec elle, surveillant ses activités.


Maggie nous a étonnés pendant qu'elle grimpait rapidement la colline, faisant une pause pour toucher des troncs et pour gronder aux autres, et se roulant dans la boue. Toute la journée,  Maggie s’est déplacée partout dans l'habitat supérieur, mangeant utilisant les arbres comme autant de brosses, jouant dans un monticule d’arbres morts, jetant de la boue et des bâtons aux autres éléphants, et, pour finir, elle a arraché une grosse branche de chêne qu’elle a emportée avec elle.


À la fin du jour, Maggie et les autres sont revenus à la grange, entièrement couverts de boue, portant des branches énormes avec des morceaux de terre sur leurs dos.


Les blessures de Maggie sont presque imperceptibles maintenant, et elle est certainement beaucoup plus forte ; s'il finit de pleuvoir pendant quelques jours, nous l'enverrons dehors avec ses nouveaux amis. La pluie est prévue pour le reste de cette semaine, aussi, nous espérons que tout le monde fera preuve de patience car nous attendons le jour qui réunira les meilleures conditions pour introduire complètement Maggie dans le groupe impatient de ses amies qui sont aussi, désormais, sa famille.



*Traduction d'après les récits en anglais publiés sur le site PAWS.

Je vous invite à traduire par vous-mêmes ces textes, mon anglais est approximatif et n'a d'autre prétention que de rendre service aux personnes qui ne pourraient pas lire les notes de Pat Derby dans la langue d'origine.

Maggie se promène libre, dans la nature,

pour la première fois.


Toutes les photos peuvent être agrandies en cliquant sur elles