[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[]

Aan,l'orang-outan criblée de balles 

  

crédit photo orangutan foundation.uk

Un orang-outan retrouvée vivante sur l'île de Bornéo, criblée de 104 plombs de chasse : 37 dans la tête, 67 dans le reste du corps, a indiqué un responsable d'une agence de protection des animaux.

La femelle, baptisée "Aan", a été découverte le 10 octobre 2012, aveugle d'un œil et grièvement blessée, dans une plantation de palmiers à huile sur la partie indonésienne de l'île de Bornéo, où la déforestation massive est accusée de menacer la survie de l'espèce. Les défenseurs des animaux qui l'ont retrouvée n'étaient pas très optimistes quant à ses chances de survie, mais le grand singe semble pouvoir échapper à la mort.

"Elle se bat de toutes ses forces. Elle est grièvement blessée, mais elle commence à s'alimenter, ce qui nous donne de l'espoir", a déclaré à l'AFP Hartono, responsable de l'agence locale de protection des animaux. "Nous allons peut-être pouvoir la relâcher, mais nous craignons pour sa survie", l'animal risquant de perdre son second œil, a indiqué Hartono.

Les auteurs des coups de feu ne sont pas connus, mais il est courant que les animaux piégés dans les plantations de palmiers à huile, qui ont empiété sur leur habitat, soient abattus. Quatre hommes ont été condamnés en avril à huit mois de prison pour avoir tué par balles trois orangs outans, sur une plantation de palmiers à huile qui se situe également sur l'île de Bornéo. Les coupables avaient été payés par la plantation pour la débarrasser des animaux jugés nuisibles.

Selon les experts, il ne reste qu'entre 50 000 à 60 000 orangs outans vivant à l'état sauvage dans le monde, dont 80 % en Indonésie et en Malaisie.

Source AFP

 

Les vétérinaires examinent l'état de Aan

crédit photo astri siregar orangutan foundation.uk

L'oeil gauche est blessé, il est irrécupérable.

Acheminement de Aan vers la réserve naturelle de Lamandau déstinée depuis 1997 à la réintroduction des orangs-outans dans la vie sauvage.

crédit photo orangutan foundation.uk

Un vétérinaire de la fondation et un chirurgien local ont opéré Aan durant trois heures.

crédit photo orangutan foundation.uk

Localisation des balles de plomb logées dans la tête d'Aan.

crédit photo orangutan foundation.uk

Cette douzaine de plombs etait logée dans la tête d'Aan, autour des yeux.

crédit photo orangutan foundation.uk

Aujourd'hui, Aan est sauvée, cependant, il est peu probable qu'elle puisse un jour retrouver sa liberté...

crédit photo orangutan foundation.uk

Aan vit, mais elle est complètement aveugle.

crédit photo orangutan foundation.uk

L'orang-outan risque de disparaître avant 2015 si la situation reste en l'état. Les forêts de Bornéo et  de Sumatra n'existeront plus en 2025 L'avis des experts, il n'y a pas si longtemps, était que ces forêts seraient rayées de la planète vers 2032 L'espace-temps se rétrécit…

L'orang outan de Bornéo, classé parmi les animaux en "danger" pourrait bien inscrire son nom d'ici peu, dans la liste des animaux en voie d'extinction. Avant 50 ans, ce seront les grands singes qui seront menacés de disparition.                                                                         


La déforestation en est l'une des principales causes, avec le braconnage et les épidémies. Pour les grands singes, la diminution de leurs groupes a déjà commencé de manière significative. Dans les années 60, on comptait un million de chimpanzés, il en resterait environ trois cent mille. Il reste moins de vingt mille bonobos, et les gorilles sont dans une situation très critique. Le tigre de Sumatra, chassé des forêts où il vit par l'exploitation dévastatrice qu'il en est fait, par la chasse et par le braconnage, est en voie d'extinction. Si rien n'est rapidement, fait, il aura disparu avant 10 ans. L'Éléphant d'Asie, que l'on retrouve dans la Malaisie du Nord de Bornéo  et de Sumatra  a vu son nombre diminué de la moitié en un siècle. La déforestation de son habitat et le braconnage intensif et de plus en plus barbare dont il est la cible en sont la cause.

Le rhinocéros de Sumatra, est encore à ce jour la seule espèce existante du genre Dicerorhinus, l'un des quatre genres de rhinocéros. Il est victime de la destruction de son habitat et du braconnage.

L'huile de palme est meurtrière, partout où elle pousse, il y a des animaux qui sont tués pour libérer leur habitat et laisser la place aux tronçonneuses, il y a ceux qui parviennent à s'enfuir, mais le piège n'est pas loin, il se refermera impitoyablement sur eux ; ils devront parcourir de nombreux kilomètres pour trouver un point d'eau ou de la nourriture, beaucoup n'y parviendront pas et mourront. Le palmier ne nourrit pas les animaux, et il nourrit mal l'homme en ouvrant la voie à des maladies cardio-vasculaires Le danger est bien là, très productif, la Malaisie et l'Indonésie représentent  plus de 10 millions de tonnes d'huile, c’est-à-dire  80% de la consommation mondiale.

Pour les exploitants des palmeraies, tous les coups sont permis. Les revenus sont énormes. Rien ne les fait reculer, la vente de l'huile de palmiste est un des marchés le plus florissant. Le palmier pousse en 4 ans. La pulpe des noix donne une huile que l'on retrouve dans de très nombreux produits. Sous forme de graisse, vous la trouverez aux rayons alimentaires, dans la biscuiterie, les chips, les plats cuisinés, les margarines et autres pâtes à tartiner, dans les biscottes, les pains grillés, notamment, hélas,  dans les produits "bio" labellisés, où elle est généreusement utilisée, (On commence seulement maintenant à voir la mention "sans huile de palme" sur certains emballages). Les céréales pour le petit déjeuner en contiennent aussi. Il y a aussi de l'huile de palme dans les produits cosmétiques, dans les produits d'entretien.

"Plusieurs organismes internationaux, à commencer par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) mettent en garde contre la consommation d'huile de palme. Riche en acides gras saturés, elle élève rapidement le taux de cholestérol et augmente les risques cardiovasculaires dès que les doses journalières dépassent 16 grammes ; une limite très souvent dépassée par ceux qui se nourrissent principalement de produits industriels." (Louis Bériot, Ces animaux qu'on assassine).

Vous pouvez trouver une liste très étudiée des différentes appellations de l'huile de palme et, d'une manière générale, des recherches approfondies la concernant, à cette adresse:

http://vivresanshuiledepalme.blogspot.fr/p/lhuile-de-palme-se-cache-sous-ces-noms.html

En attendant, souvenez-vous, lorsque vous faites vos achats, que tout ce qui a le mot "palme" dans la composition d'un produit, provient toujours de l'huile de palme, et surtout que "Huiles végétales" cache toujours l'huile de palme dont on commence à taire le vrai nom